Navigation

Euphonyll maux de gorge cetylpyridinium lidocaine sans sucre, comprimé à sucer édulcoré au sorbitol et à l’acésulfame potassique, boîte de 24

Euphonyll maux de gorge ss

Euphonyll maux de gorge ss est un médicament sous forme de comprimé à sucer (24) à base de Cétylpyridinium chlorure + lidocaïne.
Autorisation de mise sur le marché le 25/06/2014 par MAYOLY SPINDLER et retiré du marché le 16/05/2017. Ce médicament n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

 

À propos

    Principes actifs

  • Chlorure de cétylpyridinium
  • Lidocaïne

    Excipients

  • Sorbitol (E420)
  • Silice colloïdale
  • Glycérol (E422)
  • Polycarbophile
  • Potassium acésulfame (E950)
  • Arôme menthe :
  • Substances aromatisantes naturelles
  • Menthol
  • Préparation naturelle
  • Magnésium carbonate (E504)
  • Silicium dioxyde (E551)
  • Ethanol
  • Matrice :
  • Maïs

    Classification ATC

    • système respiratoire

      • préparations pour la gorge

        • préparations pour la gorge

          • anesthésiques locaux

            • lidocaïne

    Statut

    Ce médicament a été autorisé sur le marché entre le 25/06/2014 et le 16/05/2017.

 

Indications : pourquoi le prendre?

Indications d’utilisation
  • Mal de gorge
  • Aphte
  • Plaie de la bouche

Indications thérapeutiques

Ce médicament est indiqué chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans en cas de mal de gorge peu intense et sans fièvre, d'aphtes et de petites plaies de la bouche.

 

Contre indications : pourquoi ne pas le prendre ?

Enfant de moins de 6 ans.

EUPHONYLL MAUX DE GORGE CETYLPYRIDINIUM LIDOCAÏINE SANS SUCRE, comprimé à sucer édulcoré au sorbitol et à l'acésulfame potassique est contre-indiqué en cas d'hypersensibilité connue aux antiseptiques de la classe des ammoniums quaternaires, aux anesthésiques locaux ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

 

Posologie et mode d'administration

Voie orale.

Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 6 ans.

Posologie

Un comprimé à sucer toutes les 3 à 4 heures :

·         Adultes : sans dépasser 6 comprimés par jour.

·         Enfants de 6 à 15 ans : sans dépasser 4 comprimés par jour.

Mode d'administration

Sucer lentement le comprimé sans le croquer ni l'avaler en espaçant les prises d'au minimum 2 heures.

Prendre le comprimé à distance des repas.

 

Mises en garde et précautions d'emploi

Mises en garde

Possibilité de fausse route par anesthésie du carrefour oropharyngé :

·         utiliser ce médicament avec précaution chez l'enfant de moins de 12 ans.

·         ne pas utiliser ce médicament avant les repas ou avant la prise de boisson.

L'indication ne justifie pas un traitement prolongé au-delà de 5 jours d'autant qu'il pourrait exposer à un déséquilibre de la flore microbienne normale de la cavité buccale avec un risque de diffusion bactérienne ou fongique.

Un traitement répété ou prolongé au niveau de la muqueuse peut exposer aux risques d'effets systémiques toxiques des anesthésiques de contact (atteinte du système nerveux central avec convulsions, dépression du système cardio-vasculaire).

En raison de la présence de sorbitol, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose (maladie héréditaire rare).

Précautions d'emploi

En cas de persistance des symptômes au-delà de 5 jours et/ou fièvre associée, la conduite à tenir devra être réévaluée.

L'attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient une substance active (lidocaïne) pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopages.

 

Grossesse et allaitement

Grossesse

Il n'y a pas de données fiables de tératogénèse chez l'animal.

En clinique aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à ce médicament est insuffisant pour exclure tout risque.

En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse.

Allaitement

EUPHONYLL MAUX DE GORGE CETYLPYRIDINIUM LIDOCAÏINE SANS SUCRE, comprimé à sucer édulcoré au sorbitol et à l'acésulfame potassique ne doit pas être administré durant l'allaitement du fait du passage de la lidocaïne dans le lait.

 

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Associations déconseillées

+        Antiseptiques locaux (en particulier les composées anioniques),

En utilisation successive ou simultanée, compte-tenu des interférences médicamenteuses possibles (antagonisme, inactivation).

 

Effets indésirables

Possibilité de :

·         réactions allergiques aux ammoniums quaternaires, aux anesthésiques locaux ;

·         survenue de lésions bulleuses au niveau de la muqueuse buccale (ammoniums quaternaires) ;

·         engourdissement passager de la langue et fausses routes (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi) ;

·         troubles digestifs et de diarrhées en raison de la présence de sorbitol.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr

 

Surdosage

Aucun surdosage n'a été rapporté.

 

Propriétés pharmacologiques

Classe pharmacothérapeutique : PREPARATIONS POUR LA GORGE, code ATC : R02A

Ce médicament contient une association de deux substances actives :

·         Un antiseptique de la classe des ammoniums quaternaires : le chlorure de cétylpyridinium.

·         Un anesthésique local : le chlorhydrate de lidocaïne.

 

Un polymère muco-adhésif qui prolonge la persistance de son effet sur la muqueuse.

Lidocaïne

La lidocaïne est rapidement absorbée par les muqueuses et dans le tractus gastro-intestinal. La lidocaïne passe la barrière placentaire et passe dans le lait maternel. La dégradation métabolique de la lidocaïne dans le foie est rapide. La lidocaïne et ses métabolites sont excrétés par voie rénale, environ 3 % sous forme de lidocaïne inchangée.

Cétylpiridium

Aucune donnée n'est disponible.

 

Durée et précautions particulières de conservation

Durée de conservation :

3 ans.

Précautions particulières de conservation :

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

Tenir hors de la vue et de la portée des enfants.

24 comprimés à sucer sous plaquettes thermoformées (PVC/PE/PVDC/Alu).

 

Médicaments similaires